Evénements

Rencontre avec Eric Frechon

La joie

20 septembre 2017

Eric Frechon est l’un des plus grands chefs cuisiniers français. Après avoir ouvert en 1996 son propre restaurant « La Verrière » aux Buttes-Chaumont, Eric Frechon est depuis 1998 chef des cuisines de l’Hôtel Le Bristol à Paris. Il a obtenu sa 3ème étoile au guide Michelin en 2009. En 2015, il est 7ème dans le classement des 100 plus grands Chefs du monde par le magazine professionnel Le Chef

Eric Frechon a inauguré le nouveau cycle de Rencontres à la Galerie Guillaume, cette année sur "la joie". 

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Henri de Castries

Le courage

21 juin 2017

Diplômé d'HEC, ancien élève de l'ENA, Henri de Castries débute sa carrière à l'Inspection Générale des Finances.

En 1984, il rejoint la Direction du Trésor. En 1986, il participe à la mise en oeuvre du programme de privatisation de plusieurs entreprises.

Henri de Castries entre chez AXA en 1989 où il est successivement Secrétaire général, Directeur Général, puis Président à partir de 2000.

Il préside par ailleurs l'Institut Montaigne.

 













Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Jean Clair

La beauté et le sacré

01 juin 2017

Rédacteur en chef des Chroniques de l'art vivant de 1970 à 1975, Jean Clair est professeur à l'École du Louvre, puis fonde et dirige Les Cahiers du musée d'Art moderne de 1978 à 1986. Conservateur des musées de France, il travaille au musée national d’art moderne puis au Centre Pompidou. Il dirige le musée Picasso de Paris de 1989 à 2005. Il a également été commissaire d'un grand nombre d'expositions telles que Duchamp (1977), Les Réalismes (1980), Vienne (1986), L'Âme au corps (1993), Balthus, Szafran, Mélancolie (2005), Crime et châtiment (2010), et a dirigé la Biennale de Venise du Centenaire. Jean Clair prend régulièrement part aux débats qui entourent l'art contemporain. Il est membre de l'Académie française depuis 2008.

 



Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Marie, toujours avec nous

31 mai 2017

Michel-Marie Zanotti-Sorkine est un prêtre catholique, prédicateur, écrivain, compositeur et chanteur. Il fait partie de ces prêtres d'exception qui marquent leur temps par la force de leurs paroles et leur charisme. Auteur des textes du catalogue de l'exposition "Marie, la vie d'une femme" de François-Xavier de Boissoudy (éditions de Corlevour), le Père Zanotti a clôturé logiquement l'exposition par une passionnante intervention sur Marie. Michel-Marie Zanotti-Sorkine a écrit récemment un autre livre sur l'art, "Bonté divine" (Artège), où il commente avec sa verve un ensemble de chefs-d'œuvre de l'histoire de l'art.









Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Alexander Pschera

L'art de l'obéissance : Marie, Léon Bloy et François-Xavier de Boissoudy

23 mai 2017

Dans le cadre de l'exposition de François-Xavier de Boissoudy "Marie, la vie d'une femme", Alexander Pschera est intervenu à la galerie le mardi 23 mai à 19h45 sur le thème "L'art de l'obéissance - Marie, Léon Bloy et François-Xavier de Boissoudy". 

La Mère du Christ a sans conteste tenu un rôle central dans la vie de l’écrivain catholique Léon Bloy (1846-1917). Sa spiritualité, sa réflexion, son œuvre lui étaient entièrement dédiées. Le message de l'apparition de La Salette (1846), auquel Bloy a consacré trois ouvrages, a inspiré sa poétique de l’obéissance et son esthétique des larmes, avec lesquelles il s’opposait au nihilisme de Nietzsche et au positivisme de Renan. Le cycle consacré à Marie de François-Xavier de Boissoudy reprend et développe certains motifs et thèmes de cette théorie mariale. La mise en relation des deux œuvres est particulièrement intéressante à l’occasion de la parution de l’ouvrage "En route avec Léon Bloy" d’Alexander Pschera qu’a illustré Boissoudy. Ainsi s’affirme l’actualité de la présence de la Vierge Marie dans l’art. 

Auteur allemand, journaliste et traducteur, Alexander Pschera est un grand spécialiste de Léon Bloy en publiant la première monographie en allemand sur cet écrivain.

 



Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Olivier Rey

Marie, mère de la peinture

18 mai 2017

Dans le cadre de l'exposition de François-Xavier de Boissoudy "Marie, la vie d'une femme", Olivier Rey est intervenu à la galerie le jeudi 18 mai à 19h45 sur le thème "Marie, mère de la peinture".

Le Christ a dit qu’il n’était pas venu pour abolir la Loi mais pour l’accomplir, et la Loi de Moïse interdit la représentation. Pourtant, il y a des images chrétiennes. C’est que l’avènement du Christ ouvre une nouvelle ère : après que l’image de Dieu, que l’homme porte inscrite en lui, a été déformée par la Chute, le Christ permet à cet image d’être à nouveau ressemblante. De cela, la peinture doit porter témoignage. Parce que c’est l’Incarnation qui appelle la peinture, et que l’Incarnation s’accomplit par Marie, celle-ci peut à bon droit être appelée mère de la peinture. En peignant Marie, le peintre peint celle à qui il doit de pouvoir peindre.

Olivier Rey est un mathématicien, philosophe et écrivain français. Il enseigne la philosophie à Paris I. Il a publié dans la revue Conférence un dossier mettant en relation la peinture de Hopper et les Annonciations, notamment de Fra Angelico.











Cliquez sur une image pour l'agrandir